Ânes En Ville

EN TRAVAUX !!!

Association loi 1901 crée en 2015

Les Moutons

Les moutons ont été parmi les premiers animaux à être domestiqués par l'homme ; des sources fournissent une domestication datant d'entre neuf et onze mille ans en Mésopotamie.

 

 

Les moutons sont des animaux qui, lorsqu'ils peuvent se sentir menacés, ont un fort instinct grégaire et ce trait peut être considéré comme le trait comportemental fondamental de l'espèce.

Les moutons sont fréquemment considérés comme des animaux extrêmement stupides. Leur instinct grégaire et la rapidité avec laquelle ils fuient en cas de danger font que souvent leur comportement est mal compris par les non-initiés. Pourtant, une monographie d'une université de l'illinois sur les moutons les a placés juste après les porcs et sur un pied d'égalité avec les bovins pour leur QI, et quelques moutons ont montré des capacités pour résoudre des problèmes, ainsi un troupeau dans le Yorkshire, en Angleterre a trouvé le moyen de traverser les grilles barrières placées sur le sol en se déplaçant sur le dos. En plus, s'ils sont capables de se rappeler longtemps le visage des individus, des moutons peuvent également différencier des états émotionnels par les caractéristiques du visage. En travaillant patiemment, ils peuvent apprendre leur nom. De forts liens affectifs peuvent être tissés avec eux. De nombreux moutons sont dressés pour être dirigés par un licou pour des séances de présentation ou à d'autres fins. Les moutons répondent également bien à la formation conditionnée. Très rarement, les moutons sont utilisés comme bêtes de somme. Les nomades tibétains répartissent à parts égales leurs bagages sur le dos des animaux lorsqu'ils déménagent.

Les moutons du Cameroun

Au premier regard, il est facile d'être surpris par cette race de mouton qui s'apparente à des chèvres... 

Le Mouton du Cameroun appelé aussi "Mouflon du Cameroun"est initialement, une race originaire d’Afrique. Comme tous les moutons il descend selon toute vraisemblance du mouflon d'asie Ovis orientalis. Peu exigeant, robuste, il est facile à entretenir.

Morphologie

Le tronc est prononcé, les côtes bombées et les jambes fines et sèches. Ils ont le nez convexe et Les brebis n’ont pas de cornes. Les béliers ont deux caractéristiques, la première est la forme de leurs cornes en forme de faucille, la seconde vraiment typique la présence d’une crinière se développant sous la gorge, la poitrine et jusqu’après le garrot. Les moutons Cameroun ont la queue courte, elle n’a  pas besoin d’être coupée. Les onglets sont petits et durs.

Les moutons du Cameroun n'ont pas besoin d'être tondus, ils perdent leur laine naturellement.


Isis est un peu craintive. Elle sait s'approcher de nous lorsqu'on lui amène à manger à condition que l'on reste calme sans faire de mouvements brusques.

Isis

Les moutons Cameroun Paint

Myo

Biscotte

Athos

Les moutons Cameroun paint ont une robe plus variée que les Cameroun originaux. La seconde particularité est que les femelles portent des cornes.

 

Bicotte a mis au monde Myo le 11 mai 2017. Tout comme Isis ces deux brebis restent assez craintives.

 

Notre bélier, Athos, quand à lui est tout à fait sociable, il s'approche très facilement des humains pour se faire caresser. Il est par ailleurs très gourmand!

Les moutons Thônes et Marthod

Lili

Popo

Olga

originaire de Savoie. Elle se caractérise par sa toison et sa peau blanche et ses marques noires au niveau du museau, des yeux et des oreilles. La Thônes et Marthod se caractérise avant tout par sa rusticité. Mâles et femelles portent des cornes assez développées, projetées à l'horizontale et formant une large spirale.

Cette race qui avait pratiquement disparu au début des années 1970 est profondément ancrée dans l'histoire des pays de Savoie et fait partie de son patrimoine culturel. Elle est apparentée à plusieurs races d'Europe centrale (Valais, Tyrol, Hongrie...) qui avaient cependant chacune leurs spécificités. Au xixe siècle, chaque vallée savoyarde disposait de sa propre population de brebis ayant leurs caractéristiques propres. Vers 1870 deux de ces souches dominent alors le cheptel savoyard, celle de Marthod, près d'Albertville et celle de Thônes dans les Aravis.

Au début des années 1930, les deux souches sont définitivement unies pour aboutir à la dénomination commune Thônes et Marthod. De 32 000 ovins en 1932, il n'en restait plus que 19 000 en 1947 et la race faillit s'éteindre au début des années 1970. Une véritable action de sauvetage fut entreprise à partir de 1975, menée par l'Établissement départemental d'élevage de Savoie, le lycée agricole de La Motte-Servolex et l'Institut d'élevage. En 1992, une Union des éleveurs de la race Thônes et Marthod était créée avec dix adhérents. Celle-ci est chargée de sauvegarder, développer et promouvoir la race ainsi que ses produits.

Popo est la fille d'Olga et Lili est croisée Lacaune et Thône c'est pourquoi elle ne porte pas de cornes.

Descriptif des moutons de race Lacaune:

Le berceau de la race se situe dans le sud-ouest du Massif central , dans un terroir de causses et de ségalas situés en altitude, au climat difficile : très froid l'hiver, très chaud l'été et balayé par les vents.

 

Ces trois brebis sont très sociables et proches de l'humain. Elles sont très curieuses et aiment se faire caresser